Editorial

Les 31 mai et 1er juin prochains se tiendra à Monaco e-Healthworld 2018, #eHM2018

eHM est une des rares, voire la seule manifestation d’e-santé organisée par des professionnels de santé et, s’il est évident que la santé est l’affaire des professionnels de santé, il n’en est pas moins évident qu’elle ne l’est plus de façon exclusive. La santé de demain ne se fera que de façon multidisciplinaire. Pour progresser dans la prise en charge des patients, tous les corps de métier qui vont permettre de mieux diagnostiquer, mieux traiter, mieux prévenir, mieux soigner doivent travailler en concertation.

A eHM, nous avons assimilé cette vérité première !

Aussi, nous considérons que les professionnels de santé qui sont les acteurs principaux doivent collaborer avec

  • les patients (empowerment) qui sont au centre de toutes les attentions,
  • les industriels du Medtech et de la pharma (Drug Tech),
  • les payeurs (assureurs et mutuelles) et les régulateurs.

L’avenir appartient à une logique de réseau dans lequel chacun, selon son expertise et sa position à l’instant T, devra jouer son rôle face au patient :  les médecins – du key opinion leader qui souhaite voir ses concepts soutenus et développés jusqu’au MG qui souhaite garder son autonomie -, les pharmaciens qui sont le nœud stratégique, et tous ceux qui prennent en charge des femmes et des hommes pour l’acte de prévention ou de soin dont ils ont besoin.

e-Healthworld / Monaco est le rendez-vous qui permet aux professionnels de santé de comprendre et partager les enjeux des NTIC dans leurs pratiques, de se former aux technologies émergentes et d’échanger avec les acteurs des NTIC.

L’humain restant au cœur des préoccupations, les débats sont présidés depuis 4 ans à e-Heathworld, par des médecins connus pour leur âme de pionnier mais aussi pour leur réflexion, leur sens de l’éthique et leur volonté que tout nouveau concept soit centré sur l’individu, la femme et l’homme, sur cet humanisme indispensable à la bonne pratique médicale :

  • René Frydman et Pascal Staccini en 2015,
  • Guy Vallancien en 2016,
  • Israël Nisand en 2017,
  • Alim-Louis Benabid pour cette quatrième édition des 31 mai et 1er juin 2018.

Le Pr Alim-Louis Benabid qui a reçu le Prix Lasker en 2014, le Breakthrough Prize en 2015 et le Prix de l’Inventeur Européen en 2016 est Président du Directoire de Clinatec. Il dirigera les débats sur les sciences cognitives.

Divers thèmes – télémédecine, coordination des soins, wearables, chatbots, entre autres… – seront au cœur des débats animés par les journalistes toujours présents à eHM, Jean-Claude Narcy, Anne Jeanblanc, Laurent Lefort et Anthony Morel.

A côté des débats, des sessions sont organisées pour les spécialistes, orthopédistes, urologues et gynécologues.

D’autres nouveautés sont mises en place en 2018 :

  • Les posters, mode d’expression bien connu des professionnels de santé. Chacun pourra rapporter son expérience des NTIC.
  • Une session « Ce qui améliorerait ma pratique » pour ceux qui ne sont pas familiers des NTIC mais qui voudraient les utiliser. eHM mettra à leur disposition une unité de Design Thinking ! Les projets retenus seront matérialisés au cours d’un Hackathon organisé en collaboration avec l’Ecole 42.

Et pour la deuxième fois, une session est consacrée à l’e-santé en Afrique !

La Nuit Connectée accueillera les startups et les acteurs (notamment la Monaco Tech) de l’écosystème. Soirée pour les start-ups mais aussi de networking.
Nouveauté 2018 : la collaboration Nuit Connectée eHM et Connected Lab du Technion France, représentant de la prestigieuse université éponyme de la Start-up nation.

Le partenariat du Technion impose à eHM l’objectif d’excellence. Mais aussi, comment ne pas avoir cet objectif quand, dès la deuxième édition, les décideurs et les professionnels de santé ont fait de Monaco leur lieu de rencontre privilégié ?

Organisé par des professionnels de santé e-Healthworld Monaco est LE rendez-vous de l’HealthTech.

L’e-santé est en marche depuis quelques années déjà. Nul ne peut encore ignorer les profondes modifications qui vont bouleverser notre exercice.

A bientôt, à Monaco,

Le comité d’organisation