A propos d’eMH 2018

e-Health World Monaco, le rendez-vous incontournable de l’innovation en santé

Parrainé par des partenaires prestigieux, officiels, institutionnels et sociétés privées, et relayé par une importante couverture médiatique, #eHM 2018 va réunir plus de 400 professionnels qualifiés de la e-santé autour de thèmes de plus en plus innovants : sciences cognitives, télémédecine, wearables, chatbots…

5

ATELIERS

90

CONFERENCIERS

40

CONFERENCES

450

PARTICIPANTS

Quelques données sur l'e-santé

L’e-santé représente 46 milliards de dollars en 2015. En 2022, son chiffre d’affaire devrait être de 400 milliards $.

Toutes les études montrent que les personnes âgées veulent rester à leur domicile le plus longtemps possible. Les NTIC y contribuent.

Nous sommes dans l’ère de la Pharma 3.0, où il ne s’agit plus de proposer une simple molécule, mais une solution plus complète de prise en charge du patient, incluant notamment des services pour améliorer l’efficacité du système de soins. (Cedric Foray, EY consultant)

Les outils d’aide au diagnostic et à la prescription basée sur l’intelligence artificielle seront une aide précieuse.

La Cour des comptes formule plusieurs recommandations au sujet de la télémédecine, pratique jugée « embryonnaire » en raison de l’action « fragmentaire, désordonnée et velléitaire » des pouvoirs publics.

Aujourd’hui, plus de 70% des médecins (libéraux ou salariés) et autres professionnels de santé interrogés dans des enquêtes (Sofres Aphp) ignorent ce qu’est la télémédecine et ses indications.

Evolution du marché de la e-santé en milliards de $

Les Français et l'e-Santé

Les Français se disent favorables à l’utilisation des nouvelles technologies dans le domaine de la santé. Plus de trois quarts d’entre eux estiment que cette évolution est une bonne chose pour l’univers médical.

L'e-santé est une bonne chose pour l'univers médical
  • OUI
  • Non

Utilisez-vous un outil digital pour prévenir certaines pathologies ?
  • OUI
  • NON
Les objets connectés vont-ils vous permettre de mieux suivre votre santé ?
  • OUI
  • NON

Etude Opinion way

Etes-vous convaincu de l'intérêt des objets connectés pour la prévention ?
  • OUI
  • NON

Source DGE

Etes-vous favorable aux partage de vos données personnelles avec des professionnels de santé ?
  • OUI
  • Non

Source Ipsos

La télé-médecine peux aider à lutter contre les déserts médicaux ?
  • OUI
  • Non